Le transport scolaire

Le transport scolaire est organisé par la commune pour les 3 écoles. Lors du trajet, la surveillance est en principe assurée par le chauffeur du bus, assisté le cas échéant par un élève du cycle 4 ayant suivi une formation spéciale comme "Schoulbusbegleeder".

Dans l'intérêt de leur propre sécurité et celle des autres, les élèves doivent impérativement se comporter de façon adéquate et suivre les instructions des respomnsables du transport scolaire. 

En cas d'indiscipline, le collège des bourgmestre et échevins se réserve le droit d'exclure temporairement l'élève concerné du transport scolaire.

->  Circulaire aux parents d'élèves - Informations et horaires / août 2012

->  Circulaire aux parents d'élèves - Particularités du cycle 1 / septembre 2012 


 
Projet "Schoulbusbegleeder"

Image En collaboration avec la Police Grand-ducale, les écoles fondamentales de la Commune de Schengen ont lancé le projet d’accompagnateur de bus scolaire, « Schoulbusbegleeder ». A partir du lundi 3 décembre 2012, des élèves des cycles 4.1 et 4.2 de nos trois écoles fondamentales assumeront la fonction de « Schoulbusbegleeder » ; ils contrôleront l’installation correcte de leurs camarades sur les sièges et le port de la ceinture de sécurité et ils seront vigilants aux perturbations éventuelles afin de minimiser le comportementagressif ou brutal lors du trajet.

Le projet fonctionne sur trois ans et se trouve sous le patronage de la Police Grand-ducale, de l’Administration communale, du personnel enseignant et des représentants des parents d’élèves des écoles de Schengen ainsi que des entreprises de bus.

Missions du « Schoulbusbegleeder » :
- Assurer la sécurité, contrôler le port des ceintures ;
- Aider les personnes à monter et descendre du bus ;
- Gérer les conflits, respecter et faire respecter l’homme et le matériel.
- Surveiller, instaurer de la discipline.Image

Vêtus d'un gilet spécifique, d’une casquette ou d’un ruban avec la mention « Schoulbusbegleeder », les accompagnateurs auront donc la tâche d’observer ce qui se passe dans le bus d’aider à garantir la sécurité et de calmer des situations exceptionnelles, uniquement en utilisant le regard et la parole. Ils ne seront pas autorisés à se lever pendant que le bus est en mouvement.

À besoin, ils signaleront des situations vraiment dangereuses au chauffeur ou à l’enseignant, qui seront alors clarifiées par le chauffeur, l’enseignant ou encore la commune. En aucun cas, les accompagnateurs peuvent cependant être tenus responsables d’incidents qui pourraient se produire pendant leur « mission ».

-> Circulaire aux parents d'élèves - Schoulbusbegleeder / novembre 2012

macommune.lu
© Administration Communale de Schengen